Formuler nos souhaits pour qu’ils se réalisent,  c’est tout un art !

Au début de l’année, en général on se lance des voeux « en vrac »:  la santé, l’amour, le bonheur, un meilleur travail, une nouvelle vie…

Mais ce rituel s’est vidé de son sens, et la plupart du temps il sonne creux. On se le dit et se le répète sous les lampions de la fête, sans réaliser ce qu’on dit vraiment.

On prend de bonnes résolutions  qu’on va tenir un temps , mais dès le mois de février on commence à oublier et les mauvaises habitudes reprennent le dessus. Ces mauvaises habitudes qu’on appelle, aussi « le naturel » !

Chassez le naturel , il revient au galop, c’est bien connu

 

 

 

Soyons sérieux : si les choses ne changent pas, c’est parce qu’on n’y tient pas vraiment !

« Mais non ! Je voudrais bien que ça change, mais je n’y peux rien, je n’ai pas le choix … »  

ça , c’est ce qu’on croit , mais en réalité, quelle que soit la situation de départ, tout reste possible tant que tu es vivant(e) et que ton cerveau fonctionne encore. Parce que, c’est toi qui créé ta réalité.

Ou, si tu as l’impression d’en avoir perdu la maîtrise, il est temps de la reprendre.

 

Quels changements dans ta vie et quel but veux-tu atteindre ?

La première chose à changer, si tu n’y crois pas, c’est ton état d »esprit et commencer à  croire que c’est possible de t’imaginer un futur irrésistible, même si pour ça, tu vas devoir sacrifier quelques petites choses et renoncer à quelques ( faux) avantages. Mais, reste confiant(e), en général le bénéfice au bout du compte est largement supérieur à ce que tu avais avant.

Une nouvelle année, c’est comme un nouveau voyage. Et, il y a deux sortes de voyages :

  1. Le voyage sans but précis, juste pour le plaisir de voyager, au hasard des rencontres et des surprises sur le chemin
  2. Le voyage avec une destination précise , dans le temps et l’espace : tu sais où tu veux aller et quand tu veux y arriver.

Moins tu sais ou tu vas, plus c’est difficile de faire tes bagages !

Avant de partir en voyage en voyage, en général, tu choisis entre ce qui ne te sera pas nécessaire et ce dont tu vas avoir besoin, suivant l’endroit ou tu vas.

Maillot de bain si tu vas vers les Mers du Sud, vêtements chauds si tu pars vers le Grand Nord.

Juste ce qu’il faut pour un voyage de rêve

Pour aujourd’hui, on va juste faire un bilan pour préciser ce qu’on ne veut pas emporter et ce qu’on veut prendre avec soi, de toute façon, quelle que soit la destination.

La prochaine fois, on verra « le voyage » avec un but précis et, comment l’atteindre.

 

Commence par faire le bilan de ton état général et de tes ressources 

Fais l’inventaire de tes ressources personnelles: physiques, psychiques, spirituelles.

  1. Dans quel état suis-je pour entamer ce voyage?
  2. Quelles sont mes ressources: mes qualités, mes compétences, mes savoir-faire sur lesquels je peux m’appuyer.
  3. Qui va m’aider ?

Le plus simple, c’est de faire le point avec une check-list perso qui va te permettre de savoir ce que tu veux, ce dont tu ne veux pas, et ce dont tu vas avoir besoin.

Voici ma check-list idéale !

Comme pour toute les check-list, prends un papier et un crayon et prends des notes

  1. Mon bilan positif: ce que j’ai acquis ou découvert en 2016 et les années précédentes et qui me convient bien ? Allez, ne te contente pas de lire, prends des notes , sinon, ça ne sert à rien ! 
  2. Mon bilan négatif: ce dont je n’ai pas ( ou plus ) besoin et dont je pourrais fort bien me passer en 2017 . Ce que je veux à la place?
  3. Mes perspectives positives : Ce que je veux pour moi, pour mes proches et ce que je souhaite pour le monde – Sois très précis !
  4. Qui peut m’aider à avancer vers mon but, quand je ferai une sortie de route ? Fais la liste de tes amis, tes coachs, tes mentors ou modèles 

 

Formule précisément et en positif ce que tu désires ?

Pourquoi ? Parce que ton cerveau ( le mien aussi, rassure-toi !) ne fait pas la différence entre une formulation positive et une formulation négative.

Si tu dis , je ne veux pas de ça  ! Il retient précisément « ça », il n’entend pas le « je ne veux pas » .

Je te le prouve tout de suite : si par exemple je te demande de « Ne surtout pas imaginer une girafe avec une tête de singe et une queue de lézard ... » Que fais-tu ? Et bien oui, tu va précisément voir ce qu’il ne faut pas voir.

Et même si tu es très intelligent(e) tu ne peux pas faire autrement.

 

Formule un voeux à la fois !

Sur lequel tu vas te focaliser pendant au moins 21 jours parce que ton cerveau est limité à la poursuite d’un seul objectif  et qu’il lui faut un certain temps pour tracer les nouveaux circuits neuronaux dans ta tête. Et, en général il vaut mieux réussir une chose à la fois. Tu es fièr(e) de toi et ça te donne des bonus pour la fois suivante. En fait

Quand tu réussis quelque chose , ça te donne dix mille point d’énergie en plus pour réussir le voeu suivant !

Voici un exemple 

  • Bilan positif : en 2016, je me suis formée à telle ou telle compétence dans mon travail : je suis mieux organisé(e). Avec mes proches, j’ai appris à mieux communiquer avec mon conjoint, j’ai fais des progrès avec mes enfants, je m’énerve moins vite car j’ai appris à mieux maitriser mon stress.
  • Bilan négatif : j’ai encore des progrès à faire pour moins me stresser avec les enfants, ou au travail.
  • Ce que je veux à la place ? Mes perspectives positives : j’aimerais prendre davantage soin de moi:  TRÈS CONCRÈTEMENT  avoir un rythme de vie plus régulier ( ça veut dire quoi , précisément?  Dormir davantage ( combien de temps?), prendre plus de temps de loisir pour me détendre, quoi par exemple et quand ?
  • Qui va m’aider ? Quel ami(e), quel parent ? Peut être un coach en organisation du temps, ou… je vais me faire accompagner par un psy pour comprendre pourquoi je suis toujours à la bourre !

Conclusion

Il est essentiel de savoir formuler tes souhaits en positif, et de manière très concrète.

Plus tu vas être précis(e) sur ce que tu désires, dans quel contexte, avec qui, comment , quand… plus tu as de chances de voir tes voeux se réaliser.

Dans un prochain article , je reviendrai sur les conditions de bonne formulation de tes souhaits, et comment les transformer en objectifs, si tu veux avoir des chances de les voir se manifester dans ta vie.

En attendant , fais ta check liste et réfléchis bien aux ressources dont tu as besoin pour ton voyage ( qualité compétences, savoirs-faire). C’est la première étape. Je te souhaite un bon voyage en 2017.

 

2 thoughts on “Savoir formuler nos souhaits pour qu’ils se réalisent

  1. Bonsoir, quel beau programme ! J’ai beau souhaité du plus profond de moi que ma maison se vende, cela va être très difficile, en effet, c’est Monsieur qui en a la jouissance, et, je viens d’y passer suite à une visite, et bien elle est dans un sale état… et je pèse mes mots. Pour le reste, essentiellement le travail, rien de neuf, après une hospitalisation suite à dépression, je reprends pieds dans ma vie, mais pour le travail c’est pas ça. On me reproche de m’isoler, en même temps, à mon retour un seul de mes collègues sur 7 m’a demandé si j’allais mieux. J’ai pris le parti de simplement être polie. Du coup on me reproche de ne pas « m’intégrer ». J’ai du mal à faire mieux, mais je me soigne….

    1. Merci Josette d’avoir laissé un commentaire. Je vois que la situation est encore difficile pour vous! Il est certain qu’espérer quelque chose qui n’est pas totalement en notre pouvoir, c’est risqué, a priori. Il s’agit d’agir sur soi en profondeur pour sentir et analyser ce qui nous maintient dans une situation. J’en fais l’expérience moi-même tous les jours depuis que j’ai été malade en 2014, après avoir tout perdu ( ou presque , puisque j’ai encore ma maison ! ) En tout cas , perdu toutes mes sécurités financières à la suite d’une arnaque. Et je constate, que si je reste dans la croyance qu’il n’y a pas d’issue, rien ne va plus autour de moi. Si je me recentre, sur moi, mon potentiel, et sur ce qui en moi est immuable et jamais menacé : je parle de mon être véritable, ce que Je Suis, en réalité, je retrouve ma confiance et bizarrement , comme par magie le ciel s’éclaircit. En fait, il ne s’agit pas seulement d’espérer que quelque chose se passe( que la maison se vende ) , il est bon parfois de sortir du cadre et d’imaginer la vie que vous aimeriez mener, pour vous, sans rien attendre de l’extérieur ( même pas un signe de reconnaissance de collègue) Je sais que ce n’est pas simple , mais quand on « espère » ou qu’on « attend » on reste en situation de dépendance. On est encore dans « l’enfant abandonné » qui cherche un signe d’amour. Nous n’avons rien à revendiquer. Car, en réalité, personne ne nous doit rien !Ce n’est pas facile à accepter, et parfois même ça met en colère. Mais si vous commencez à respirer la vie , en commençant par remercier tout ce qu’il y a de positif dans votre vie, votre vibration va changer et par la loi de résonance, les choses vont changer. Et même vous surprendre !
      Alors, demi-tour ! Inutile de se cogner dans une impasse et courage ! Je reste à votre disposition, si besoin ! Bien cordialement Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *